Avoir une piscine dans son jardin est un véritable plaisir. Et dès le retour des beaux jours, on peut profiter pleinement de moments de baignades en famille ou entre amis. Toutefois, ce plaisir est parfois gâché par la température de l’eau, trop fraîche. En effet, entre les fluctuations des températures extérieures et les nuits plus froides, la température de l’eau peine parfois à conserver la chaleur accumulée lors des journées chaudes et ensoleillées. Alors, comment chauffer l’eau de sa piscine en limitant son impact sur l’environnement et en évitant les systèmes trop gourmands en énergie ? Voici quelques idées intéressantes.

Orientation, couleur et couverture

Le premier réflexe lorsque l’on souhaite se baigner dans une eau plus chaude est sans surprise de se tourner vers un système de chauffage. Pourtant, avant même d’envisager ce type d’équipement, il est possible d’optimiser la façon dont votre piscine capte et conserve la chaleur du soleil. Pour cela, voici 3 pistes :

Positionnement et orientation de la piscine

Le choix de l’implantation de la piscine sur votre terrain est un critère qui impacte les fluctuations de température de l’eau de votre bassin. En effet, une piscine trop souvent à l’ombre aura du mal à chauffer naturellement et perdra plus rapidement sa chaleur. On privilégiera donc un positionnement permettant de profiter au maximum des apports solaires sur une période de la journée la plus étendue. De même, on préférera un espace abrité du vent.

Couleur du bassin

Si une grande partie des piscines sont équipées d’un carrelage ou d’un liner bleu pour des questions esthétiques, il est pourtant possible d’envisager toutes les options lorsqu’il s’agit de choisir la couleur du bassin. Or ce facteur peut avoir un impact sur la température de l’eau. Comment ? Tout simplement parce que les couleurs foncées ont tendance à conserver la chaleur là où le blanc aura tendance à réfléchir les rayons du soleil et donc à renvoyer la chaleur. Vous pouvez ainsi opter pour un bassin noir à la fois chic et plus efficace pour profiter des apports solaires et chauffer l’eau.

Couvrir pour limiter la déperdition de chaleur

On se préoccupe généralement de couvrir la piscine pour des questions d’entretiens, afin de limiter la chute de feuille et de débris, ou pour des questions de sécurité. Pourtant couvrir sa piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée, et plus particulièrement la nuit, peut s’avérer efficace pour limiter la déperdition de chaleur. Parce que cette perte se fait en grande majorité à la surface de l’eau, notamment la nuit lorsque les températures sont plus fraîches, une couverture comme une bâche à bulle permettra de limiter le phénomène.

2 solutions simples et écologiques pour chauffer la piscine

A l’instar du chauffage d’une maison, le chauffage de piscine est souvent gourmand en énergie et peut rapidement faire exploser la facture d’électricité. Exit alors le désir de chauffage écologique. Alors plutôt que de miser sur votre chaudière, qu’elle soit électrique, au bois, au gaz… pour assurer le chauffage de votre piscine et votre confort de baignade, le but ici est de présenter deux alternatives simples, efficaces et écologiques puisqu’elles utilisent toutes deux la chaleur du soleil pour réchauffer l’eau de la piscine.

Couverture chauffante pour piscine

Nous évoquions plus haut l’intérêt d’une bâche pour conserver la chaleur de l’eau. Il existe de la même manière des bâches qui permettent de la réchauffer. On parle ainsi de couverture solaire ou de bâche à bulles. Posée à la surface de l’eau, la bâche va accumuler la chaleur du soleil et la transmettre progressivement au bassin tout en limitant l’évaporation et la déperdition de chaleur. On peut ainsi gagner jusqu’à 5°C par rapport à une piscine non couverte. Cette solution est sans surprise la plus économique de tous les systèmes de chauffage de piscine.

Chauffage solaire pour piscine

Toujours dans le but d’optimiser les apports solaires, vous avez la possibilité d’installer des capteurs solaires posés sur le sol de votre jardin, qui seront branchés à la pompe de votre système de filtration. L’eau filtrée passe ainsi dans un circuit de tuyaux chauffés par le soleil. Tout au long de son parcours, l’eau emmagasine donc la chaleur avant de retourner dans le bassin. Là encore, pas besoin d’énergie autre que celle utilisée pour faire fonctionner votre système de filtration. Certains de ces capteurs sont présentés comme des panneaux solaires qui, s’ils se servent de la chaleur des rayons du soleil n’ont absolument rien à voir avec le photovoltaïque.

Des solutions de chauffage aux nombreux avantages pour vos piscines

Au-delà de la dimension écologique, il est par ailleurs intéressant de noter que ces différentes systèmes de chauffage écologique, entre autres avantages, sont aussi largement moins cher que les installations classiques, offrant un prix nettement moindre tant pour l’équipement que pour l’entretien. En revanche, ces deux solutions sont très largement dépendantes des conditions extérieurs, notamment du soleil et des températures. S’il est facile de chauffer l’eau de sa piscine dès le retour des beaux jours ou en été pour un confort maximum de baignade, les choses sont tout autre en hiver et l’efficacité de ces solutions à la peine.
Autre avantage, ces solutions de chauffages des piscines s’appuient sur une installation dans le jardin extrêmement simple et rapide, n’ayant besoin que de quelques mètres carrés au sol pour les capteurs solaires, ou d’une solution de rangement pour la bâche durant votre moment de baigande

Vous vous apprêtez à réinstaller ou remettre en service votre piscine pour l’arrivée des beaux jours, mais craignez des baignades trop fraîches ? N’hésitez pas à suivre ces quelques conseils pour réchauffer et conserver au maximum la chaleur de votre bassin.